Dreame - Mauvais oeil
close button

Add Innovel to the desktop to enjoy best novels.

Mauvais oeil
book-rating-imgREADING AGE 12+
Vassoula Nicolaïdès
others
ABSTRACT
Un roman policier très sombre, dans lequel les meurtres semblent se perpétuer au fil des siècles Depuis le crime odieux commis au temps de Byzance par Michel, l’ancêtre maudit, le sort s’acharne sur la puissante famille des Doukas. Morts violentes, amours tragiques ont jalonné leur histoire au long des siècles, et aujourd’hui encore, ils semblent être le jouet de forces obscures dont ils ignorent tout. Pourtant, les prétendants de la belle Dora Doukas ne manquent pas, et Bernard ne reculera devant rien pour gagner les faveurs de la riche héritière au charme si fatal… Découvrez sans plus attendre le dernier tome de la trilogie à suspense écrite par Vassoula Nicolaïdes ! A PROPOS DE L'AUTEUR Vassoula Nicolaïdes part de son île natale de Chypre pour suivre ses études à Paris. Elle consacre son cursus universitaire à la littérature et aux arts et se fait rapidement remarquer par un prix d'écriture. en 1975, elle commence une collaboration en tant que dramaturge avec le metteur en scène Yorgos Sevaticoglou. Ensemble, ils programment la représentation de plusieurs pièces classiques. Vassoula Nicolaïdès travaille également à la traduction de certaines productions théâtrales. EXTRAIT Voici comment moi, Selim Turgüt, chef des janissaires et haut dignitaire de la Sublime Porte, j’ai appris le secret de mes origines. Nous avions reçu l’ordre de mater une b***e de klephtes – ces brigands opposés à la domination ottomane – qui guerroyaient sur les montagnes de l’Épire. Le padichah en personne – que le chemin de sa vie soit parsemé de pétales de lis et de roses – me fit l’honneur de me convier au palais. Il me reçut, majestueusement assis sur son trône d’or incrusté de rubis, d’émeraudes et de saphirs. – Tu vas incarner ma main, Selim, dit-il. Tu vas étouffer dans l’oeuf toute velléité de rébellion. Passe au fer les insoumis, mets la province insurgée à feu et à sang, ne montre pas de pitié, n’épargne personne. Je veux qu’à l’instar d’Attila, mon glorieux ancêtre, l’herbe ne repousse plus jamais sur ton passage.

Library

Discover

Genre

Me